Tintín y Quebec

Portada del libro

Hace tiempo que tengo muchas ganas de conseguir un libro que se titula “Tintin et le Québec”.

Se trata de un libro de Christian Proulx que lleva como subtítulo “Hergé en el corazón de la Revolución Tranquila”.

El autor empezó a investigar y junto con el dibujante Tristan Demers han conseguido narrar el viaje de Hergé a Montreal, Quebec y Manicouagan en el año 1967. También se centran en la influencia de la obra del autor belga en las generaciones de jóvenes canadienses de la zona francófona.

159 páginas que parecen ser muy interesantes.

Espero poder conseguirlo en breve.

Be Sociable, Share!

1 opinión en “Tintín y Quebec”

  1. Pour être un véritable ami de Hergé pour avoir la chance de détenir une planche originale inédite de Hergé de 1933, sans compter le reste constitué de multiples pièces plus rares les unes que les autres…. On en arriverait à dire qu’il y a des membres qui constituent un véritable faisceaux de ramassi de tarés incultes qui se prennent pour des collectionneurs avertis parce qu’ils font des commentaires bêtes et stupides dans l’ensemble pour composer la substance de leur site ( http://www.forum-tintinophile.com ). Mais pire encore, lorsqu’il y a eu inscription sur le site, voyant un comportement condescendant et orgueilleux des imbéciles du site, vite il a fallu retirer le profil en raison du temps qui se perdait avec leur comportement d’une inclassable bêtise, imbu de leur bêtise innée pour leur site : http://www.forum-tintinophile.com , alors que commencait à être amener des propos très avancés sur certains aspects de la collection et le comportement de Tristan DEMERS qui a fait endosser à un faux dessin de Hergé la paternité de ce dernier dans son ouvrage Tintin et le Québec, Tintin et la révolution tranquille chez Hurtebise, de 2008. Le ridicule dessin de Tintin qui leche la tire en tirant une langue de vache, d’un grotesque hors du commun, est un crayonné realisé par Yves RODIER alors qu’il percevait l’aide sociale , en 1986, sous l’impulsion initiatique de Feu Real Filion, au 10365, rue Saint-Maurice, à Loretteville, à Quebec. Voilà qu’un triste ramassi d’imbéciles vient de faire perdre la divulgation d’oeuvres de Hergé non encore connues du public et qui risque de l’être encore longtemps, et pire, nul pièce detenue ne se verra se retrouver dans un musée en France et encore moins au Québec, ce à quoi il sera scrupuleusement veillé par disposition lègales. En ajoutant le fait qu’il est patent que les connaissances et la divulgation de l’image des plus importants objets de collection de Hergé au Québec qui auraient enrichi considérablement le bouquin de Demers ont été occultés, nous le savons pourquoi, – parce que le dessin de l’imposture ( Tintin à la langue de vache ) n’aurait jamais été mis de l’avant dans l’ouvrage de DEMERS en raison du fait qu’une certaine expertise aurait été exercée par la source de connaissance spécialisée qui a été contournée volontairement par Tristan DEMERS. Quelle tristesse.

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *